04 93 18 33 60

Évaluer et soulager la douleur

Quand nous parlons de douleur, il est important de souligner la souffrance. En effet, la souffrance fait partie de l’expérience de la douleur, le vécu corporel étant intimement lié au vécu psychique. Quelle que soit la plainte du sujet et sa demande d’aide, nous ne pouvons dissocier le vécu et l’histoire de vie de la souffrance présente. Le mot « douleur » fait référence en priorité au corporel : c’est une sensation pénible ressentie dans une partie du corps, mais nous pouvons faire l’économie de la pénibilité ou de l’insuportabilité ressenties, sentiments qui renvoient à la douleur morale. Le mot « souffrance » est d’emblée plus large. Ces deux dimensions, ou ces deux aspects du mal-être sont intimement mêlés. Il convient de les définir et de les analyser pour envisager une prise en charge adaptée.

Nous observons, ensemble, les signes de la souffrance au sens large et comment la douleur devient- souffrance. Nous aborderons les outils d’évaluation et les techniques médicamenteuses vis-à-vis de la douleur et plus largement les techniques non médicamenteuses qui au secours de la souffrance psychique.

Nous observons, ensemble, les signes de la souffrance au sens large et comment la douleur devient- souffrance. Nous aborderons les outils d’évaluation et les techniques médicamenteuses vis-à-vis de la douleur et plus largement les techniques non médicamenteuses qui au secours de la souffrance psychique.

Objectifs pédagogiques

  • Connaitre les fondamentaux de la physiopathologie de la douleurs
  • Savoir évaluer la douleur (outils, barrières…)
  • Connaitre les fondamentaux des traitements médicamenteux
  • Comprendre les enjeux psychologiques de la souffrance à la douleur
  • Améliorer l’accompagnement du patient en repérant la souffrance psychique
  • Se sensibiliser à une démarche d’accompagnement neutre et empathique
  • Comprendre l’importance des techniques non médicamenteuses

Méthodes pédagogiques

  • Présentation présentielle
  • Échange avec les participants
  • Ateliers pratiques
  • Support de cours

Analyse des pratiques – évaluations et bilan

  • QCM à remplir par le stagiaire avant et après la formation
  • Appréciations et recommandations par l’intervenant
  • Étude d’impact 3 mois après la formation
  • Bilan synthèse de la formation

En savoir plus

Formation DPC
Durée : 2 jours / 14 h
Public : Médecins, Infirmier(e)s , Aide-Soignant(e)s et Psychologues
Prérequis : Exercer auprès de personnes douloureuses