04 93 18 33 60

Maladie et droit des personnes âgées

Les seniors dans leur ensemble ont une meilleure santé et une vie sans incapacité plus longue que leurs aïeux, ce qui, dans les faits, repousse le seuil de la vieillesse.

Cet allongement de la vie fait que de plus en plus de personnes atteignent un âge où le risque de développer des maladies chroniques et dégénératives, ainsi que d’autres incapacités liées aux modes de vie, s’accroît.

Parmi les pathologies liées au grand âge on peut citer la dénutrition, la déshydratation, la dépression, l’arthrose, l’ostéoporose, la fracture du col du fémur, l’incontinence, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les cancers  et surtout les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson, et la maladie d’Alzheimer

Les problèmes de santé mentale sont mal repérés par les professionnels de santé et par les personnes âgées elles-mêmes

Il est important de préparer les personnels de santé comme les sociétés à répondre aux besoins particuliers des populations âgées, et notamment de:

  • Former les professionnels de santé à la gérontologie;
  • Prévenir et de gérer les maladies chroniques associées à l’âge, y compris les troubles mentaux, neurologiques et liés à l’abus de substances psychoactives;
  • Mettre en place des services et des cadres accueillants pour les personnes âgées;
  • Respecter les droits des personnes âgées malades par l’application des textes législatifs et éthiques.

Cette formation va permettre d’établir les approfondir la réflexion grâce au partage d’expériences cliniques des praticiens et soignants autour de ces thématiques quotidiennes en gérontologie.

Objectifs pédagogiques

  • Mieux diagnostiquer et évaluer les maladies des personnes âgées.
  • Permettre aux soignants d’intervenir dans le respect des règles éthiques.
  • Mieux connaître les manifestations de la démence et ses conséquences sur la relation thérapeutique

Méthodes pédagogiques

  • Présentation présentielle avec diapositives
  • Support numérique ou papier à la demande
  • Etude de vignettes cliniques
  • Échange avec les participants – retour sur expériences cliniques des participants
  • Ateliers pratiques

Analyse des pratiques – évaluations et bilan

  • QCM à remplir par le stagiaire avant et après la formation
  • Appréciations et recommandations par l’intervenant
  • Étude d’impact 3 mois après la formation
  • Bilan synthèse de la formation

En savoir plus

Formation DPC
Durée : 2 jours / 14 h
Public : Soignants ou encadrants non soignants travaillant auprès des personnes âgées
Prérequis : Exercer au sein d’un service de gériatrie